Chapitre 1: In creed, we believe!

Page 6 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Miranda Clark le Lun 13 Mai - 13:44

- Oui... Mais si vous l'acceptez, je reviendrai ici après ma petite enquête. Sébastian à quelqu'un pour le protéger, pas vous. Je vais lui envoyer un rapide message pour le rassurer et lui expliquer. D'accord ?

Elle la rejoignit dans la cuisine.

- Restez avec votre fille, ne vous en faites pas trop... et en cas de problème, voici mes coordonnées... n'hésitez surtout pas.

_________________
Miranda Clark, esq
Avocate spécialisée au barreau de Valles-New Shanghai, Mars
Consultante, Conseil légal, communication et sécurité - Médiatrice
avatar
Miranda Clark

Messages : 381
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 32
Localisation : Confidentiel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Admin le Lun 13 Mai - 13:49

Miranda,

- Merci de votre compréhension Teresa et merci de ce que vous faites pour nous. Je rêve tellement d’une vie paisible pour Anna. Ne vous en faites pas pour nous, tout ira bien.

Katarina finit de resservir du thé à Mira. Lorsqu’elles eurent terminé leur boisson, Katarina raccompagna Miranda et lui confirma qu’en cas de problème, elle n’hésiterait pas à la contacter.

avatar
Admin
Admin

Messages : 557
Date d'inscription : 23/03/2013
Age : 39
Localisation : Mars la Rouge!

Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsephase.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Miranda Clark le Lun 13 Mai - 14:34

Une fois dehors, Mira, à nouveau changée dans ses vêtements à elle redressa le col de son trench pour se rendre sous une pluie battante vers un taxi, prête à faire feu si nécessaire. Elle se rendrait droit "chez elle" pour établir une analyse de ce qui devait rester. Elle avait gardé assez d'éléments en mémoire pour ne pas être trop gênée si on avait nettoyé la Scène.... sans doute un peu plus de mal si on l'avait maquillé...

Il ne restait plus qu'à espérer que ni l'un ni l'autre ne s'était produit.

Arrivée sur place, elle nota immédiatement le cordon de police mais passa outre. La villa autrefois plutôt jolie était dans un état pitoyable... c'était réellement dommage, elle n'en avait pas trop profité...

Une analyse préliminaire semblait indiquer que les lieux n'avaient pas été trop été corrompus par la présence des secours et du CDC qui avaient probablement procédé à une recherche de survivants. Tant mieux.... mais troublants si les hommes venaient réellement du CDC. D'un autre côté, si l'enquête leur était confiée, il y avait fort à parier qu'ils étoufferaient tout ça.
Il activa son système d'analyse de la scène de crime, croisant les données qu'elle recevait avec ce qu'elle obtenait de ses souvenirs.... A commencer par la limousine de Sébastian....

_________________
Miranda Clark, esq
Avocate spécialisée au barreau de Valles-New Shanghai, Mars
Consultante, Conseil légal, communication et sécurité - Médiatrice
avatar
Miranda Clark

Messages : 381
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 32
Localisation : Confidentiel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Admin le Lun 13 Mai - 15:22

Miranda,

Mira parcourait les décombres, avisant l’état de la demeure. Il était certes catastrophique mais il serait toujours possible de reconstruire l’entrée et une partie du salon qui étaient les zones véritablement endommagées de la maison.

Elle avait activé son programmeur de reconstruction de scène et commença à revivre les terribles événements de la nuit passée. Le fait que ce genre d’équipement ne soit pas accessible dans la République lui donnait un avantage décisif sur ses adversaires. Elle fouilla les lieux, glanant les indices, se remémorant tout ce qu’elle avait pu voir et qui avait pu échapper à sa vigilance dans le feu de l’action. Le coûteux logiciel lui permit de reconstruire la scène en simulspace quelques instants plus tard.

Elle se tenait devant la maison, elle descendait de la limousine avec Sebastian. Ils allèrent jusqu’à la porte d’entrée et elle se revit lui tenant la main et l’invitant à entrer. Diantre ! Cette robe était vraiment à tomber. Le pauvre Sebastian était fichu d’avance ! Elle rigola une seconde et se reconcentra rapidement. Son regard revint vers la limousine. Niko était sorti pour leur ouvrir la porte et il faisait le tour du véhicule lorsqu’il se tint la tête à deux mains, tombant à genoux.

Il se releva tel un zombi et s’éloigna de la scène en titubant.

Deux minutes plus tard, Mira vit arriver deux véhicules. L’un se gara côté façade avant de la maison et l’autre fit le tour. En tenue de combat, trois hommes et une femme descendirent du véhicule. La femme se plaça près de la limousine et plaça une charge explosive sous le voiture. Les deux autres se placèrent vers l’entrée, plaçant une charge plus réduite sur la porte d’entrée.

La femme se plaça en retrait d’eux et activa simultanément les charges. Mira vit que le souffle de l’explosion sur la voiture était dirigé vers la porte d’entrée qui fut arrachée à son tour par la seconde charge. L’effet n’en fut que plus dévastateur et compensa la distance relative du véhicule avec la villa.

Elle revit le combat, l’homme qui entra leur hurlant de se mettre à terre et qui fut abattu par l’arme étrange dissimulée dans le bras de Sebastian et le combat de position qui prit place ensuite. La femme s’empara d’un terminal et commença visiblement à hacker directement Sebastian. Mira vit par la porte le moment où elle avait retrouvé celui-ci effondré près du canapé. Elle vit ensuite Niko revenir titubant de façon un peu moins prononcée et un air furieux sur le visage. Il ouvrit le feu sur les attaquants qui commencèrent à se replier puis il lança une grenade afin de les faire définitivement décamper.

Elle prit le temps de refaire le même travail avec les deux assaillants qui les avaient attaqués depuis l’arrière de la maison mais de ce côté-là, moins de détails qui permettaient de reconstituer la scène.

avatar
Admin
Admin

Messages : 557
Date d'inscription : 23/03/2013
Age : 39
Localisation : Mars la Rouge!

Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsephase.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Vasil Kakovin le Lun 13 Mai - 15:49

Vasil émit un petit ricanement, ente amusement et prétention …

« Je suis parfaitement en accord avec vous sur ce point je vous rassure. Je sais être discret comme une ombre jusqu’au moment opportun. Et sans vouloir me vanter, une fois ce moment passé, peu sont encore de ce monde pour raconter m’avoir vu … »

Les informations de Denisovitch confirmaient ce que Vasil avait envisagé depuis le début de cette affaire.
Une découverte scientifique de Shiron, qui était en désaccord avec ce que voulait en faire Certa Labs, avait justifié à leur yeux son élimination.
Par contre, comment expliquer que Shiron ait annulé sa demande d’extraction , mystère. Il avait peux être craint que sa fuite ne soit découverte, ou alors avait-il changé d’avis … pour une raison ou pour une autre…

Ce qu’avait découvert Shiron et les contacts qu’il avait eu après sa découvertes devenaient des informations primordiales

« Vos informations sont très intéressantes, merci !
Auriez-vous a tout hasard des contacts au sein de Certa Labs, qui pourrait me servir d’informateurs ou de point d’entrée ?
Shiron vous aurez t’il parlé de ses collègues, ou d’une autre personne avec qui il travaillait ? »


Il allait bientôt être temps de prendre contact avec la cellule, pour savoir ce que les autres avaient appris...
avatar
Vasil Kakovin

Messages : 200
Date d'inscription : 27/03/2013
Localisation : Mars - Bas fond d'Olympus Mons

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Admin le Lun 13 Mai - 16:04

Vasil,

Denisovitch réfléchit quelques instants, une moue dubitative marquant son visage.

- Comme ça, je ne vois pas. Je ne me rappelle pas qu’il m’ait parlé de quelqu’un en particulier. Surtout qu’il avait tendance à se méfier de tout le monde dans cette société du coup.

La femme de Denisovitch, silencieuse jusque-là intervint alors.

- Mais si rappelle-toi vieux débris ! Il a fait allusion à son stagiaire. Un benêt qui lui pourrissait la vie par son incompétence. Je crois qu’il s’appelait Simon… Tallar ou Tillar, quelque chose comme çà. Vous pouvez commencer par-là, mais c’est la seule info dont nous disposons sur son boulot.

Denisovitch lança un regard noir à sa compagne, se racla la gorge et reprit.

- Oui oui, bref… bon vous avez un nom maintenant, si la mémoire de certaines ne fait pas défaut ! A part ça, non nous n’avons pas de contact dans CERTA Labs, ce serait trop dangereux pour nous. En tout cas, je vous souhaite bonne chance. Vous vous attaquez à un mammouth avec un canif j’ai l’impression ! Je vais donner instruction que l’on vous ramène là où vous le souhaitez.

avatar
Admin
Admin

Messages : 557
Date d'inscription : 23/03/2013
Age : 39
Localisation : Mars la Rouge!

Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsephase.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Miranda Clark le Mar 14 Mai - 5:56

Une fois ses informations en "poche", Miranda quitta pour de bon l'endroit. Il faudrait qu'elle demande à Sébastian les coordonnées d'un réparateur, il était peu crédible qu'elle ne cherche pas à la faire réparer....

Dans le taxi qui la conduisait vers le domicile de sa couverture, elle s'accorda quelques minutes pour faire le point sur la situation actuelle. De toute évidence, un groupuscule avec des liens plus ou moins évidents avec le CDC était en train d'agir contre deux hommes qui étaient liés par une amitié... et par Katarina Shiron.
Il était trop tôt pour émettre une hypothèse arrêtée, mais on pouvait supposer, néanmoins, que Shiron avait fait une découverte qui l'avait troublé... il avait visiblement cherché à fuir la République. Peut-être s'en était-il ouvert à son ami Sébastian... peut-être Sébastian lui avait déconseillé de quitter Amalthée... toujours est-il qu'un peu plus tard, il était revenu sur sa décision. Un tel revirement avait du être lié à une quelconque pression, la responsabilité d'un individu est de mettre sa famille en sécurité, et il est possible qu'on l'ait menacé directement....

Mais du coup, pourquoi l'exécuter s'il avait finit par "rentrer dans le rang" ?

Depuis sa mort, qu'il restait à élucider, le groupuscule qui semblait hostile à Shiron et à ses travaux... bon sang, comment un ingénieur en sécurité réseau pouvait être un "assassin"... s'était lancé dans une campagne de violence. D'abord, une attaque contre le futur nouveau gouverneur d'Amalthée, qu'ils avaient ensuite Brainhacké à la recherche sans doute d'informations. Puis une attaque sur la dépouille mortelle de Shiron, une attaque aussi inutile que théâtrale. Et là deux possibilités : Soit il s'agissait d'une vraie attaque, et là, ils avaient affaire à des terroristes mus par une idéologie ou par une volonté de vengeance contre un tort (réel ou imaginaire) qu'on leur aurait fait subir.... Soit ils avaient manipulé un maillon faible de leur organisation pour s'en débarrasser et limiter les risques lors d'une enquête qui ne manquerait pas de survenir.

C'était maigre...

Il faudrait qu'elle demande à Sébastian de mettre en place quelques hommes de confiance pour surveiller la maison de Katarina. Il valait mieux s'assurer qu'elle soit en sécurité... c'était peut-être une malheureuse conincidence, mais elle étai le lien qui avait relié Shiron et Sébastian.

_________________
Miranda Clark, esq
Avocate spécialisée au barreau de Valles-New Shanghai, Mars
Consultante, Conseil légal, communication et sécurité - Médiatrice
avatar
Miranda Clark

Messages : 381
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 32
Localisation : Confidentiel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Vasil Kakovin le Mer 15 Mai - 16:11

Vasil avait bien fait d’insister … Il avait maintenant un nom, quelqu’un à retrouver , approcher, et faire parler
Cette dernière tache relevant peu de ses activités habituelles dans la manière ou elle devait etre menée, il lui fallait contacter au plus vite ses collaborateurs. Celui qui leur avait fabriqué leur FakeID pourrait sans doute trouver quelque chose sur cet assistant

Avant qu’il ne se quittent, ils avaient parlé d’un concert auquel ils pensaient se rendre… sur Amalthée.
C’était donc sa prochaine destination, et peux être aurait il la chance de faire des rencontres intéressantes …

"Madame, je vous remercie pour votre aide précieuse !"

Se tournant de nouveau vers Denisovitch :

"Je voudrais me rendre sur Amalthée, dans les environs du cœur. Si vous avez une relations là- bas que je pourrais contacter en cas de « besoin », je suis interessé. Particulièrement si cette dernière peux me fournir des armes ...
J’espère que nous serons amené à rapidement nous revoir, sur Io ou ailleurs… D’ailleurs, comment puis-je vous contacter en cas de besoin ? J’imagine que le garcon qui m’a amené jusqu’à vous ne réside pas sous l’arche près de l’astroport … quoique ?"


Vasil tourna les talons et sortit

Une fois à mi-distance de la cache, il envoya un message écrit à ses contacts via le farcaster :

Code:
-   Actuellement sur Io, me dirige vers Amalthee,  vous rejoindrait au concert
-   Antoine, si vous pouvez me fournir une place, sinon je me debrouillerai pour entrer
-   Antoine, si vous pouvez lancer des recherches sur Simon Tallar (ou tillar), l’assistant de Shiron
-   Vous recontacte une fois sur place avec coordonnées
avatar
Vasil Kakovin

Messages : 200
Date d'inscription : 27/03/2013
Localisation : Mars - Bas fond d'Olympus Mons

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Admin le Ven 17 Mai - 7:16

Amalthée, 29 Mars F+10

Alors que les lumières artificielles simulaient l’aube d’un nouveau jour dans l’habitat, tout le monde se rendait compte que la cité était en émoi. Certes, les médias relayaient depuis la veille des mises en garde contre une vague d’attentats terroristes qui s’étaient produits ces derniers jours mais ce qui suscitait réellement cette agitation était le concert de la superstar Franz Peter Schubert.

Le concert était prévu le soir même, dans le grand Amphithéâtre. Cette vaste bâtisse pouvait accueillir près de vingt mille personnes dans une salle à l’acoustique parfaite et au décorum d’une richesse absolue.

Seules les classes les plus aisées pouvaient se permettre d’accéder à la représentation, ce qui excluait presque d’emblée toute personne non originaire d’Amalthée. Quelques people feraient certes le déplacement pour se montrer et profiter d’une bonne soirée mais l’essentiel des spectateurs seraient de la haute classe jovienne.
Ce qui incluait par conséquent un service d’ordre des plus draconiens. On disait le CDC dans un état de tension proche de l’explosion et depuis la veille, tout contestataire fiché était sommé de se présenter à intervalles réguliers aux différents postes de police pour pointer. Des patrouilles du CDC étaient lâchées en ville, à la recherche de ceux qui se soustrayaient à cette obligation et on avait pu assister à certaines scènes de violence policière lorsque ces patrouilles trouvaient ces malavisés.

De votre côté, de par la qualité de vos fake ID, vous n’êtes en aucun cas dérangés par les autorités du moment que vous ne vous faites pas remarquer. Il est d’ailleurs préférable d’arriver sur Amalthée la veille car les contrôles d’entrée le jour du concert sont réputés pour être renforcés. Ce qui, selon les normes hors joviennes est d’un euphémisme rare.

avatar
Admin
Admin

Messages : 557
Date d'inscription : 23/03/2013
Age : 39
Localisation : Mars la Rouge!

Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsephase.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Adrian Leukos le Ven 17 Mai - 8:22

Depuis son retour sur Amalthée, Adrian Leukos était passé par toutes les couleurs du spectre chromatique de l'angoisse.
Piégé entre l'envie de savoir si ses compagnons mercenaires étaient liés aux faits divers particulièrement violents des jours derniers et la peur qu'une communication soit capturée par la toile de surveillance paranoïde, il espérait qu'ils se retrouveraient ce soir, au concert de Franz Peter Schubert, de la façon la plus naturelle possible.

Néanmoins, il avait encore une épreuve à passer avant.
Une épreuve simplement sociale qui déclenchait chez lui une appréhension bien supérieure à la crainte d'évènements violents : il devait prendre un café. Avec une ancienne collègue. De TIR.

Il s'efforçait de se convaincre de la nécessité de ce contact. Pour obtenir les ragots les plus récents de la communauté scientifique d'Amalthée et capturer peut être un écho du travail de CERTA au moment de la mort de Sihron. Pour obtenir un soutien matériel, et avoir peut être accès à certains labos en cas de besoins...
Pourquoi avait-t-il réellement essayé de la contacter ?
Peut-être pour se voir confirmé qu'il avait fait le bon choix...
Peut-être pour saisir une étincelle d'envie dans les yeux de Nina Saouwata, en face de quelqu'un qui était vraiment parti.

Adrian dépassait sans les voir les rues perpendiculaires, sourd aux bruits de la foule, aveugles aux nombreuses forces sécuritaires, perdu dans le dédale de ses questionnements.
avatar
Adrian Leukos

Messages : 67
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Locus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Admin le Ven 17 Mai - 11:35

Adrian,

Le jeune scientifique avait programmé un rendez-vous dans un café du centre d’Amalthée avec son ancienne collègue. Ce simple événement faisait remonter nombre de souvenirs à la surface et bien des difficultés qui s’en étaient suivies.

La cité était dans un état anormal d’excitation mais la vie suivait son cours néanmoins et la plupart des gens naviguaient entre leur travail et du shopping.

Adrian arriva finalement au lieu du rendez-vous. Nina était déjà là, attablée. La jeune femme arborait un morphe d’origine asiatique, agréable à regarder. Elle était vêtue d’une jupe et d’un chemisier d’un ton bleu de bon goût et portait ses sempiternelles lunettes rondes, plus par goût de la mode que par une réelle utilité. Elle tournait une cuillère dans une tasse de café, attendant très certainement qu’Adrian arrive.

avatar
Admin
Admin

Messages : 557
Date d'inscription : 23/03/2013
Age : 39
Localisation : Mars la Rouge!

Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsephase.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Miranda Clark le Ven 17 Mai - 12:33

Miranda s'était réveillée tôt ce matin là... inquiète et en sueur...
Lilia lui manquait, son accès permanent au Mesh lui manquait et toute cette histoire lui laissait un mauvais gout dans la bouche.... Katarina, Anna, Sébastian, Abhram, Selvia, tous des éléments d'un puzzle dont les pièces commençaient tout juste à s'emboiter, formant une image détestable et funèbre, dans un cadre tout aussi nécrotique et malsain....

Pour se changer les idées, elle parti prendre une douche et s'habilla pour prendre l'air. Elle avait besoin de prendre l'air...

Le cycle de nuit n'était pas encore terminé... pas encore... la luminosité n'était assuré que par les lumières de la ville, si paisible, presque "normale". Qui aurait pu dire à ce moment précis qu'un groupuscule terroriste était en train de cibler des gens pour une histoire encore obscure, frappant avec une débauche de moyens effrayant !

Elle n'aimait pas fumer, mais en aurait presque grillé une à ce moment précis, pour s'occuper les mains et l'esprit...

Une heure de réflexions sombres et détestables plus tard, la luminosité commença doucement à augmenter et les espèces animales diurnes se mirent à sortir de leur torpeur pour saluer le "jour nouveau" qui se levait. Un jour qui ne s'annonçait pas forcément meilleur que le précédent, loin de là.
Au moins, il avait été décidé que le concert servirait de point de rencontre pour leur équipe, permettant de mettre en commun les informations, et peut-être de faire une avancée dans toute cette histoire, ou même mieux, de comprendre le fin mot de cette histoire et de pouvoir sauver ceux qui pouvaient encore l'être, à commencer par Katarina et la petite Anna.

Elle passa le reste de la journée un peu ailleurs, ce que ne manqua pas de remarquer Sébastian, mais elle lui expliqua très sincèrement que tout ceci l'avait pas mal chamboulé et qu'elle allait bien, qu'elle avait juste... un peu de mal à se concentrer.

Au moins, elle savait ce qu'elle allait mettre pour la soirée, c'était déjà une inquiétude en moins !

_________________
Miranda Clark, esq
Avocate spécialisée au barreau de Valles-New Shanghai, Mars
Consultante, Conseil légal, communication et sécurité - Médiatrice
avatar
Miranda Clark

Messages : 381
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 32
Localisation : Confidentiel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Vasil Kakovin le Ven 17 Mai - 13:25

Depuis son arrivée la veille, Vasil n’avait pas chômé !

Déjà, il avait dû s’habituer à l‘atmosphère d’Amalthea… Une atmosphère qu’il n’appréciait pas particulièrement, pleine de gens guindés, de flics et contrôle d’ID
Il n’aurait pas pensé qu’un concert puisse entrainer autant de monde et d’excitation. Il avait entendu vaguement parler de Schubert, mais ce n’était définitivement pas sa tasse de thé !

Après avoir pris possession de sa chambre, il s’était rendu à son premier rendez-vous. La somme exorbitante qu’il avait déboursé pour une place de concert l’avait abasourdi. Heureusement, il avait réussi à apitoyer son interlocuteur en lui racontant une histoire de fille décédée, d’hommage à sa mémoire, ce qui avait permis de baisser un peu le prix …

Son deuxième rendez-vous l’avait mené dans des quartiers d’Amalthée ou probablement aucune des personnes qui participaient au concert ne se rendrait jamais. Chaque planète avait sa face cachée, il suffisait de savoir la trouver…

Enfin, il avait passé son après-midi dans la banque que lui avait recommandé ses employeurs, très richement fournie grâce à l’opulence de ce monde…

Après une nuit paisible, il était allé faire quelques emplettes en vue de la soirée.
Il devait au plus tôt se faire connaitre de ses nouveaux associés, et trouver un moment pour faire le point avec eux sur ce qu’ils avaient appris.
Les compte rendu des évènement violents qui avaient touché la planète et qu’il avait vu dans les actualités lui laissait à penser qu’ils avaient mis le doigt dans quelque chose de gros, si ils étaient lié à leur mission …
avatar
Vasil Kakovin

Messages : 200
Date d'inscription : 27/03/2013
Localisation : Mars - Bas fond d'Olympus Mons

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Admin le Sam 18 Mai - 7:41

Antoine,

L'informaticien avait eu fort à faire dans l'église. Aussitôt le message de Mira reçut, il s'était précipité vers le cercueil de Shiron pour découvrir une nuée de nanobots en train de s'attaquer à la dépouille du scientifique. Malgré le danger que cela représentait pour sa couverture, il entreprit de désactiver les machines grâce à un virus qu'il avait préalablement mis au point et qu'il téléchargea à distance dans leur système.

Il fallut néanmoins quelques secondes pour que les machines soient désactivées mais il réussit à les empêcher de faire trop de dégâts. Elles semblaient avoir voulu s'en prendre à son avant-bras. Il avait pu compulser les données dérobées à leur assaillant très rapidement et cela confirmait les informations... Il profita de la confusion qui régnait encore quelque peu pour ausculter le corps et découvrit ce qu'il cherchait: un plug sur l'avant-bras de Shiron. Il s'interferça rapidement et commença à recueillir les données qui affluaient.

- Bordel! Mais ce n'est pas possible! pensa-t-il en décryptant à la volée ce qui arrivait dans ses banques mémoires. Il prit soin d'en faire une copie dans une mémoire annexe et reprit la communication.

- Mira, je te fais parvenir des infos via le tacnet que j'ai prise au débile qui nous a attaqué. Il faut qu'on se voie pour...autre chose. Je te rejoindrai à ton prochain rendez-vous. Terminé.

Quelques heures plus tard, il reçut une communication de Vasil. Imprudent certes mais leur situation particulière l'exigeait.
Il envoya une réponse, bien mieux cryptée et confirma qu'il avait pu dénicher une place pour Vasil et qu'il lançait des recherches sur un assistant de Shiron. Quelques secondes plus tard, un laconique message parvint à Vasil

Code:
- Assistant non répertorié sous ce nom là.

Les informations prises par Antoine sont dans la partie Who's who
avatar
Admin
Admin

Messages : 557
Date d'inscription : 23/03/2013
Age : 39
Localisation : Mars la Rouge!

Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsephase.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Adrian Leukos le Sam 18 Mai - 9:25

Dès qu'il aperçut Nina, une envie furieuse de tourner les talons faillit avoir raison de la détermination d'Adrian. Tout son vécu et ses connaissances restaient impuissants à calmer la crue de souvenirs contradictoires.

Nina l'aperçut et leurs regards se figèrent.
La scène qui s'en suivit aurait pu passer pour romantique aux yeux du passant non averti, mais la réalité était bien différente : le docteur Leukos toisait Nina parce qu'il se demandait comment lui épargner une implication fatale ; Nina fixait le docteur parce qu'elle n'était sans doute pas assez bête pour croire au hasard de leur rencontre.

Concentre toi ! pensait Adrian. Pour une fois essaye de te montrer subtil et sociable. »

Il s'assit lentement, un sourire crispé sur le visage. La chaise racla le sol dans un bruit de craie métallique, résonnant dans leur bulle de silence réciproque.

Je suis heureux de te voir ! finit-il par énoncer.
Ca ne fait pas si longtemps, et pourtant... Tout à l'air différent ici !
On sent la ville très agitée, c'est uniquement à cause du concert à ton avis ?



Dernière édition par Adrian Leukos le Sam 18 Mai - 9:41, édité 1 fois
avatar
Adrian Leukos

Messages : 67
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Locus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Admin le Sam 18 Mai - 9:37

Adrian,

La jeune femme leva les yeux vers Adrian et arbora un magnifique sourire.

- Bonjour Adrian, je suis ravie de te revoir, dit-elle de la voix douce qu'il lui connaissait. Contrairement à ses souvenirs par contre, elle parlait lentement, posément, alors qu'il la connaissait plutôt énergique et à la limite de l'hyperactivité.
Elle fit un signe au serveur pour qu'Adrian puisse commander à son tour. Elle jeta ensuite un regard par la vitre du café, un peu songeuse

- Effectivement, toute cette agitation n'est pas normale. Tu sais, il y a eu des événements étranges ces derniers temps. La maison d'une femme de la haute classe a été littéralement bombardée et hier, un de nos confrères, Abhram Shiron, et bien un homme est entré dans l'église et a tenté de détruire sa dépouille. Les infos ne parlent que de ces deux événements depuis hier soir! juste avant le concert qui doit être le concert du siècle! j'espère qu'il ne l'annuleront pas, j'en serai malade. Mais toi? Que deviens-tu dans ta boîte de ... Oh puis cessons cela! C'est l'enfer depuis que tu es parti! On vit sous une surveillance constante, on doit rendre compte toutes les deux heures de notre présence et de notre travail... Tu as du découvrir ou faire quelque chose qui les a vraiment énervé! J'ai peur pour toi! Tu sais que j'ai toujours eu des ... sentiments pour toi (elle rougit) et là, je les ai vu détruire ton laboratoire, fouiller dans tes archives. Ils me font peur Adrian!

Les mains de la jeune femme s'étaient mises à trembler violemment et elle semblait sur le point de pleurer.


avatar
Admin
Admin

Messages : 557
Date d'inscription : 23/03/2013
Age : 39
Localisation : Mars la Rouge!

Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsephase.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Adrian Leukos le Sam 18 Mai - 10:17

Attendez... Quoi ?
Quoi ?
Ca faisait beaucoup d'un seul coup.
Le laboratoire saccagé, les anciens collègues et amis maltraités...
Quoi ? Des sentiments pour lui ?

- Nina je suis désolé...
Je... Je ne sais pas quoi te dire, je n'avais pas imaginé ça !
J'aimerais pouvoir te raconter...
Bref. Tu n'as vraiment pas l'air dans ton assiette. Je vais être franc, c'était dur pour moi de revenir, et dur d'être ici, mais je suis content de te voir aussi.
Franchement je suis chaque jour heureux d'être parti, cette lune est un purgatoire ! Si tu pouvais voir la vie au delà de la zone Jupitérienne ! La variété, la créativité, la magnificence et l'audace des Morphs, des architectures... Le Simulspace débarrassé de la censure et des filtres de la Junta est une galaxie à part entière ! Les jeux ! Les jeux Nina, tu les adorerais!


Adrian se sentait partir, sa volonté de contrôler la conversation anéantie aussitôt qu'elle lui avait rappelé la stérilité de décades sur Amalthée. En réaction à sa peur et à sa peine, il se mit à lui narrer passionnément les voyages, les cornes d'abondances, sa peur et son envie de changer un jour de Morph, les AI avec le droit de vote...
Le docteur Leukos fut emporté dans une avalanche de paroles, raconter à quelqu'un de son ancien monde sa nouvelle vie était une victoire écrasante sur le destin. Il parlait de ses découvertes et de ses nouveaux rêves.
Il se vit parler de l'extérieur et eut l'impression d'être rentré dans un mur.
Il parlait trop.
Oh mon dieu qu'est-ce qu'il venait de lui raconter ?

Nina avait un regard étrange et Adrian réalisa que tout ça pouvait très bien n'être qu'un piège grossier dans lequel il serait tombé à pieds joints.
Il regarda autour de lui, quelqu'un d'autre observait-il ?

Merde.
Il essaya de vaguement de reprendre le contrôle, mais ça question sonnait faux, même pour lui :
- Etrange cette histoire avec Abhram Shiron, tu le connaissais toi ?
avatar
Adrian Leukos

Messages : 67
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Locus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Admin le Sam 18 Mai - 10:29

Adrian,

Nina semblait boire les paroles d'Adrian, posant des dizaines de questions sur ce qu'il avait vécu et ceux qu'il avait rencontré dans sa nouvelle vie. Elle semblait avoir du mal à réaliser que l'on pouvait avoir une vie aussi riche en dehors du système jovien. Il faut dire que la vie d'un Jovien est tellement encadrée et figée dans un paradigme social établi et éprouvé qu'il avait même été difficile à Adrian d'y échapper. Lui-même n'oublierait jamais le coup de pouce du destin qu'il avait reçu alors qu'il avait tout perdu...

La peur, sentiment dans lequel évoluait tout Jovien, même les plus respectables reprit le dessus et Adrian scruta les environs pour détecter tout piège. Mais il ne vit personne qui les écoutait ou les observait. Chacun vaquait à ses occupations dans le café. Il sursauta légèrement en sentant la main de Nina se poser sur la sienne. Son regard s'était fait craintif, comme si elle craignait d'avoir fait une bêtise.

- Je ... je ne le connaissais pas personnellement mais c'était un génie dans son domaine. Sa mort est tragique... surtout dans les conditions dans lesquelles cela a été fait... si on croit les médias évidemment! Elle jeta à son tour un regard apeuré autour d'elle, sentant qu'elle-même s'aventurait sur un terrain dangereux. Je me demande si, comme toi, il n'avait pas été trop loin. Des rumeurs faisaient état qu'il souhaitait t'imiter et partir de Jupiter. Sauf que quelqu'un n'a pas voulu qu'il parte.

Elle le regardait fixement, prête à retirer sa main si Adrian montrait que cela le gênait.

- Dis moi, ça te dirait qu'on aille ensemble au concert?
avatar
Admin
Admin

Messages : 557
Date d'inscription : 23/03/2013
Age : 39
Localisation : Mars la Rouge!

Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsephase.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Adrian Leukos le Sam 18 Mai - 12:50

Adrian jaugea Nina Saouwata, brillante biochimiste.
Intéresserait-elle firewall ?

La jeune femme le touchait beaucoup.
Il avait été marié, quand il avait une trentaine d'années. Ça n'avait pas duré. Sa femme était trop... Jovienne. Malgré toutes les qualités que madame Leukos avait pu posséder, cette soumission passive à l'autorité avait finit par lui coûter les sentiments d'Adrian.
Et puis le monde avait changé exponentiellement et la mariage était arrivé rapidement à sa fin prévisible.

La sincérité, la fragilité et la peur de Nina le touchait d'une manière inattendue. Des sentiments sur lesquels il s’interrogerait plus tard faisaient leurs premiers pas. Pourquoi avait-il choisi Nina ? D'autres collègues auraient pu être un appui pour cette mission, mais c'est tout de suite à elle que le docteur avait pensé.

- Je serai ravi d'y aller avec toi. Nous y rencontrerons peut être des amis que je serai heureux de te présenter.
Adrian Leukos se mit à chuchoter :
-Je vais te poser une question qui n'est pas une promesse, mais j'ai besoin de savoir : ces choses dont je t'ai parlé...
Voudrais-tu les voir aussi un jour ?
avatar
Adrian Leukos

Messages : 67
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Locus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Admin le Sam 18 Mai - 14:24

Adrian,

La jeune femme prit une seconde de réflexion, comme si elle avait du mal à réaliser.

- Euh... Oui. Oui, Adrian. J'aimerai beaucoup. Maintenant que tu m'as parlé de ... tout ça, ce qu'il y avait ailleurs, j'ai très envie de le découvrir. Tout cela me fait peur (elle eut un petit rire nerveux) mais je te suivrai.

Elle regarda l'heure.

- D'ailleurs, nous ne devrions pas trop tarder à y aller. Accéder à l'Amphithéâtre ne va pas être simple avec toutes ces mesures de sécurité.
avatar
Admin
Admin

Messages : 557
Date d'inscription : 23/03/2013
Age : 39
Localisation : Mars la Rouge!

Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsephase.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Adrian Leukos le Sam 18 Mai - 20:30

- Dans ce cas... Nous en reparlerons.
Mais tu as raison, allons nous préparer, essayons d'oublier tout ça le temps du concert ; je crois qu'une pause dans le délire présent nous évitera la folie.
Je dois juste me changer et prendre quelques affaires, je te propose que nous nous retrouvions devant l'entrée un quart d'heure avant le début si tu es d'accord !


Adrian quitta Nina peu sur de ce qu'il venait d'enclencher.
L'idée de la laisser derrière cependant, semblait intolérable.
avatar
Adrian Leukos

Messages : 67
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Locus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Admin le Dim 19 Mai - 5:52

Amalthée, Amphithéâtre Saint Jérôme, 20h00

La foule se pressait devant le grand bâtiment. Celui-ci était une véritable merveille construite à partir de pierres importées de la Terre elle-même. Il était un vibrant hommage aux cultures et à l’art désormais disparus aux yeux de l’Humanité.

Un immense escalier d’une vingtaine de mètres de large et d’une dizaine de mètres de hauteur captivait immédiatement le regard. Ses marches en marbre d’un blanc nacré étaient presque éblouissantes avec les lumières installées sur le fronton. Une foule en recouvrait les extrémités : badauds curieux de voir des célébrités, journalistes en quête d’un reportage d’exception mais aussi agents de sécurité du CDC en uniforme et en civil qui patrouillaient et stewards qui accueillaient les rares élus à pouvoir assister au « concert du siècle ».

En arrivant devant cet escalier, puis en le gravissant, le regard est attiré vers les majestueuses colonnes, au nombre de sept, qui ornent la façade. Les portes sont ouvertes et invitent par leur taille à s’engouffrer au sein de la bâtisse. Les invités se présentent aux portes, montrent patte blanche grâce à une vérification d’ID de rigueur et en franchissant un strict contrôle des billets.

Une fois cette étape franchie, les invités pénètrent dans le Hall de la Vision où ils peuvent admirer face à l’entrée une fresque gigantesque recouvrant un pan de mur entier, la Vision de Saint-Jérôme. Le mécène qui avait financé l’Amphithéâtre était réputé pour être tombé sous le charme de ce tableau de Parmigianino.
Deux immenses escaliers en demi lune, situés de chaque côté de la fresque, mènent à un palier. C’est de cet endroit que l’on peut accéder à la salle de concert proprement dite.

Vos billets mentionnent des heures d’arrivée précises et ainsi vous n’avez pas à attendre bien longtemps pour accéder à la salle. Vingt-mille personnes accueillies avec moins de dix minutes d’attente par personne en moyenne. Une organisation qui mériterait bien des louanges.

La salle en elle-même se décompose en deux niveaux. Le niveau du bas est composé de rangs de fauteuils confortables mais serrés au centre et de petites loges sur les côtés.
Le niveau supérieur est réservé aux catégories les plus aisées et nombre de loges au confort indécent encadrent une loge majestueuse, située dans l’alignement exact de la scène. Et cette dernière… La scène est elle aussi décomposée en deux niveaux. Le niveau inférieur, si l’on en juge par la mise en place de décors servira à une mise en scène illustrant la musique de Schubert. La partie supérieure accueille de son côté les musiciens. On peut y voir pour le moment des sièges pour un orchestre sur la droite, une batterie au fond, un piano à queue au centre et le côté gauche est vide pour le moment. Des systèmes d’amplification impressionnants sont répartis sur l’arrière de la scène. Schubert est connu pour son mélange des genres : musique classique, électronique et rock sont mixées et donnent son charme à ses compositions.

Une musique se fait entendre doucement dans la salle, le temps que les spectateurs se mettent en place.

Musique conseillée


La place obtenue de dernière minute par Antoine le place dans les rangs centraux de l’étage inférieur. Il fait partie des premiers spectateurs arrivés et peut observer une foule arrivant sans cesse, bigarrée mais clairement aisée. L’IA active son tactnet et le partage en mode sécurisé avec le reste du groupe. Ainsi chacun peut localiser les autres membres du groupe.

Adrian et Nina arrivent ensuite et après quelques négociations parviennent à se trouver dans la même loge, située côté droit de la scène. La jeune femme s’est changée suite à leur rendez-vous au café et arbore une robe de gala rouge, très échancrée dans le dos et mettant en valeur sa fine silhouette.

Vasil arrive à son tour et prend place dans une loge personnelle au premier étage, sur la partie gauche de la scène.

20h30

Une limousine luxueuse s’arrête devant l’entrée de l’Amphithéâtre. Les journalistes se tournent naturellement vers le véhicule, une effervescence s’emparant naturellement d’eux. Le service de sécurité se précipite pour encadrer les nouveaux arrivants. Une jeune femme magnifique en sort suivi du nouveau gouverneur Sebastian Dweller. Tous peuvent voir leurs regards rayonnants alors qu’ils sortent de la voiture. Suivent ensuite une grande et belle femme ainsi qu’une petite fille que l’on croirait faite de porcelaine. Il s’agit de Katarina et Anna Shiron, invitées pour l’occasion par Sebastian.
Ils sont accueillis par le régisseur de l’Amphithéâtre en personne et accompagnés jusqu’à la loge centrale, réservée pour l’occasion à la nouvelle personnalité d’Amalthée.
Dans la salle, leur arrivée fait grand bruit et chacun se lève pour applaudir le nouvel élu. Le moment est émouvant pour Sebastian et Mira sent sa main se serrer dans la sienne lorsque l’émotion l’étreint. Le couple s’assoit, Katarina et Anna prenant place juste derrière eux, un siège vide à côté de la veuve.

avatar
Admin
Admin

Messages : 557
Date d'inscription : 23/03/2013
Age : 39
Localisation : Mars la Rouge!

Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsephase.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Admin le Dim 19 Mai - 15:42

Amalthée, Amphithéâtre Saint Jérôme, 21h00

Les lumières s’éteignent dans la salle. Les derniers arrivés se hâtent de trouver leur place. L’obscurité finit par s’installer définitivement, les ouvreuses ayant achevé leur tâche.

Le son d’un orage se fait entendre dans la salle. La pluie, le tonnerre … l’acoustique est d’une telle perfection que plusieurs femmes ne peuvent s’empêcher de pousser de petits cris de surprise. La partie supérieure de la scène s’illumine et une femme apparaît aux yeux de tous. Elle porte une robe blanche nacrée et s’avance, pieds nus jusqu’au piano, y prend place et entame une mélodie lancinante.

Musique conseillée


L’assemblée retient son souffle pendant la composition. Un écran est apparut derrière elle et indique de façon simple

"A Abhram, ami et frère, dans la vie et dans la mort. A tout jamais S.D.

Au père et au mari, ta famille aimante qui jamais ne t’oubliera."


Suivent des clichés sur la vie et l’œuvre du scientifique et les membres de Firewall se rendent compte à ce moment là que l’importance de Shiron dans la société jovienne n’était pas une simple réputation.

L’hommage terminé, la jeune femme se lève, les larmes aux yeux, salue la foule et envoie un baiser vers la loge principale. Puis elle quitte la scène sous un tonnerre d’applaudissements.

La lumière s’éteint de nouveau et un son électronique, reconnaissable comme celui de Schubert s’élève dans le noir.

Musique conseillée

Un jeu de lumières par contre-jour met en valeur les musiciens qui se sont mis en place dans l’intervalle. Un orchestre classique et un groupe typé rock se sont lancés dans le premier morceau.
L’étage inférieur de la scène s’est éclairé à son tour et les spectateurs peuvent découvrir un homme, vêtu tel un chevalier de l’ancienne terre, en prière, une large épée dégainée et posée la pointe sur le sol. De chaque côté de la scène, des hommes en armes surgissent et se ruent sur le chevalier. Celui-ci, se levant, se met à les combattre. Derrière eux, sur un écran différent du premier, on voit une femme, prisonnière d’un donjon qui semble l’appeler à l’aide. Le combat en lui-même est épique et le jeu des acteurs requiert un entraînement digne de celui du CDC. Le chevalier pare, esquive, contre-attaque et plus d’une vingtaine de figurants semblent trépasser au fil de son épée. Puis victorieux, il se dirige vers la partie droite de la scène. Là, un décor figurant le donjon se met en place et la jeune femme de tout à l’heure fait son apparition à l’étage de la tour.

Musique conseillée


Mais elle n’est pas la seule à entrer en scène et sur la partie droite, un cavalier – chose probablement jamais vue dans un habitat jovien – surgit, provoquant la stupeur puis une vague furieuse d’applaudissements dans la foule et charge le chevalier à son tour. Le combat entre les deux nouveaux adversaires se déclenche et un jeu de lumières montre le combat en ombres chinoises. Les épées s’entrechoquent, le métal claquant contre le métal. Le vacarme est monumental et retentit dans chaque coin de la salle. Le chevalier est mis à mal par le cavalier qui profite de son avantage. La belle l’encourage et bientôt certains spectateurs ressentent la scène au point de lancer eux aussi des encouragements ou de pousser des cris lorsque le héros semble sur le point de succomber sous les assauts de son adversaire. Finalement, ce dernier le renverse grâce à son cheval et le héros meure sous les yeux de sa dulcinée.

Les lumières s’éteignent alors que la femme pleure son amour désormais perdu.

Musique conseillée

Les lumières se rallument et l’on peut voir une jeune femme vêtue comme une terrienne avant la Chute. Sur l’écran derrière elle, des scènes d’apocalypse … l’attaque des Titans. Soudain, une monstruosité mécanique surgit sur la scène, se ruant à l’assaut de la pauvre femme. Celle-ci tente de fuir et d’esquiver l’amas de tentacules de nanites mais finit par être submergée par les meurtriers de l’Humanité.
Chose scandaleuse ici sur Jupiter, un homme vient à son secours et à ses atours, il est clairement exprimé que c’est une AGI qui apparaît.

Un chœur vient de faire son apparition sur la scène supérieure et la musique se fait plus lourde, probablement pour submerger tout cri de protestation de la foule.

L’écran montre des scènes de hacking d’un niveau insoupçonné, même pour Antoine et l’AGI parvient à repousser les Titans qui allaient massacrer la femme.

Musique conseillée

La musique se calme et l’AGI vient relever la femme. Celle-ci se relève et embrasse fougueusement son sauveur. Chacun peut apercevoir le trouble dans le public jovien. Un sentiment de malaise s’empare de chacun des autochtones. Mais la musique reprend son intensité et balaie de nouveau le doute et les protestations.

Un silence.

Un guitariste s’avance, sa guitare hurlant des accords distordus et on peut reconnaître Franz Peter Schubert en personne. Sa simple présence fait lever les vivas de la foule qui semble oublier rapidement son émoi tant la perspective de le voir en chair et en os était improbable.

Les acteurs ont disparus de la scène inférieure et désormais seuls les musiciens sont visibles.

Musique conseillée


La musique est calme maintenant alors que chaque acteur vient saluer la foule, désormais debout et en liesse. Vient ensuite le tour des musiciens puis de Schubert en personne qui salue en premier lieu la loge principale puis s’attarde à saluer chaque secteur de la salle. Les lumières se rallument et la foule commence à quitter les lieux, totalement sous le choc de ce qu’elle a pu voir, des remises en question de la société qui les abrite et des interrogations que tout cela suscite.

Mira voit la main de Katarina se poser brièvement sur l’épaule d’un Sebastian qui affiche un sourire discret au coin des lèvres.

avatar
Admin
Admin

Messages : 557
Date d'inscription : 23/03/2013
Age : 39
Localisation : Mars la Rouge!

Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsephase.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Vasil Kakovin le Dim 19 Mai - 19:52

Ca n'avait pas ressemblé du tout à ce qu'il s'était imaginé. Vasil avait été transporté par les scènes auxquelles il venait d'assister. La musique, les lumières, l'ambiance, tout était parfait.
Il ne pensait pas pouvoir être amené à ressentir de telles choses, lui qui se considérait comme quelqu'un de froid et de posé. Il n'avait pas pu s'empêcher de se lever et d'applaudir à tout rompre, comme toute la salle, à la fin de la scène.
Il avait particulièrement apprécié le passage avec l'AGI, et surtout le visage outré de ses voisins. Schubert avait voulu exposer à toute l'assemblée sa manière de voir les choses...
Vasil se leva, saisi son sac à main, rajusta sa robe et observa un long moment la salle qui se vidait petit à petit. Il avait l'impression d'être arrivé a peine depuis une dizaine de minutes ...

La veille, il avait décidé de se transférer dans son deuxième morph pour se rendre au concert. Il ne voulait pas que quelqu'un puisse faire le lien entre l'homme buriné qui était arrivé sur Amalthé via un transport non autorisé et qui avait côtoyé les jours précédents un des criminels les plus recherchés du systeme, et la personne qui venait dans la lumière assister au concert. Ce petit stratagème, fort onéreux au demeurant, lui avait déjà sauvé la mise une ou deux fois.
Le morph dans lequel évoluait Vasil était une belle jeune femme aux yeux verts, à la silhouette athlétique et aux formes généreuses. La fakeID qu'il utilisait pour ce morph était surement moins sécurisé que celui que lui avait fournit Antoine, il faudrait qu'il en parle un de ces jours à ce dernier...


Quand il était arrivé dans la salle de concert, Vasil s'était néanmoins félicité de son initiative. Le présence d'importantes forces de sécurité aurait pu mettre à mal sa couverture si son visage masculin avait été scanné dans la journée ou sur Io.
Il espérait simplement que ses collaborateurs comprendrait qui il était ...


Lorsque son tacnet s'était activé, Vasil avait tout de suite reperé Miranda , Atoine et Adrian. Sa loge était bien placée, mais Miranda s'était apparemment la mieux débrouillée.
Il croisa le regard de surprise de Miranda lorsqu'elle aperçue la jeune femme en lieu et place de l'homme caucasien qu'elle s'attendait à voir. Elle semblait avoir compris ...
Vasil avait profité du temps restant avant le début du concert pour dresser un plan tactique de la salle, des entrées et des différentes voies d'extraction si les choses tournaient mal.


Bien, il était temps d'aller se dégourdir les jambes et de trouver un moyen de rejoindre les autres...
avatar
Vasil Kakovin

Messages : 200
Date d'inscription : 27/03/2013
Localisation : Mars - Bas fond d'Olympus Mons

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Miranda Clark le Lun 20 Mai - 9:15

L'arrivée en limousine avait été des plus satisfaisante pour son égo, mais il ne fallait surtout pas se laisser prendre à ce petit jeu. Elle n'était pas Teresa, elle était Miranda, et elle ne tenait absolument pas à rester là, maintenant. Il faudrait en plus commencer doucement mais surement à préparer une action contre Sternck qui semblait à la tête de tout ça, préparer l'évacuation de Katarina et d'Anna... et préparer également leur exfiltration !

Mais pour le moment, elle était au bras d'un homme charmant et, accompagnée de Katarina et de la petite Anna, elle remontait le tapis rouge sous les flashs des appareils photos. Heureusement qu'elle ne faisait que se ressembler et qu'elle n'avait pas réalisée une copie parfaite du visage de Miranda, ca aurait été problématique pour peu qu'ils aient une base de reconnaissance faciale.

Elle s'installa bien vite à sa place, à côté de Sébastian, tout en se détendant.... ils ne frapperaient pas ici, il faudrait être réellement fou !

L'invite pour intégrer leur TacNet ne tarda pas et elle l'accepta, permettant rapidement une localisation des autres. Apparemment, ils étaient tous là, ce qui n'était pas plus mal. Mais ce qui l'intrigua fut les information concernant le morph de Vassil... A la place du bonhomme carré qu'elle s'attendait à voir, elle était en présence d'une magnifique blonde aux yeux verts.... sacrément séduisante...
Se remettant de sa surprise, elle afficha un léger sourire.
C'était sans doute mieux ainsi...

MLClark a dit : Bonjour à tous !
MLClark a dit : Je propose qu'on attende la fin du concert pour commencer à papoter, qu'en pensez-vous ?


Et elle lança un sondage.

Mais alors qu'ils n'avaient pas tous répondu, la pianiste s'installa pour un morceau hommage très bien exécuté. Miranda, légèrement émue, observa tour à tour Sébastian, Katarina et l'écran... le geste était très touchant et elle ne manqua pas de s'engueuler intérieurement pour être aussi touchée et émue par ce geste de Sébastian.
Il était impensable qu'il ne les suive... donc il ne fallait pas qu'elle s'attache !

Suivit ensuite le concert.
En bonne pianiste classique, elle détesta assez vite l'écriture trop "criarde" et n'aimait pas tellement l'exécution non plus, il était clair que certains dans la fosse d'orchestre devait penser pareil qu'elle et jouait un peu trop mécaniquement. Elle n'aimait pas tellement non plus la mise en scène qu'elle jugeait parfaitement ridiculement grandiose car détournant du principal, la musique !
D'un autre côté, elle devait bien lui reconnaître l'audace du propos... et elle failli crier de surprise... et si ?!! NON !!

MLCLark a dit : @Antoine : Il me vient une idée... pourrais-tu éventuellement me dire si tu as fait des recherches sur Schubert ? ... Je me demande si on a des infos sur lui et si..... Je sais que ca peut paraître fou, mais imaginez un instant que ce soit une des créations de Shiron.....

Oui, c'était fou... Mais ca expliquerait pas mal de choses, quand même !

A la fin du concert, ne manqua le geste de Katarina et préféra ne pas le montrer... elle n'était pas vraiment avec lui, elle n'était pas vraiment de leur monde, et de toute façon toute manifestation de jalousie serait tout à fait déplacée.

MLClark a dit : .... Bon, alors, on sait quoi ?!

_________________
Miranda Clark, esq
Avocate spécialisée au barreau de Valles-New Shanghai, Mars
Consultante, Conseil légal, communication et sécurité - Médiatrice
avatar
Miranda Clark

Messages : 381
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 32
Localisation : Confidentiel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1: In creed, we believe!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum