Mathias Sternk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mathias Sternk

Message par Admin le Jeu 18 Avr - 11:37

Nom : Mathias Sternk
ID : classifié
Age : classifié
Profession : Inspecteur-Général du CDC
Employeur : CDC
Situation familiale : classifié

Rapport d’intervention du 24/03/+10
Ce jour, à 9h32, l’officier Kugawa vient me signaler l’enregistrement d’un décès (définitif), constaté dans les locaux de CERTA Labs sur Io. L’identité de la victime est Abhram Shiron et les causes du décès ne sont pas encore très claires. Il semblerait qu’il ait été décapité et que son cortical stack ait été arraché.
Après avoir vérifié l’identité et l’emploi de la victime (un chercheur de renommée à CERTA Labs), je me suis rendu sur les lieux du crime via une navette de fonction. L’accueil sur place a été assez glacial et j’ai eu l’impression que les dirigeants de cette société n’étaient pas complètement coopératifs. J’ai cru comprendre que leurs recherches portaient sur du matériel de haute technologie et ils devaient redouter que je ne m’intéresse de trop près à leurs activités.
#penser à s’intéresser de près à leurs activités#
Lorsque je suis arrivé sur les lieux du crime (un laboratoire, approximativement 10X5X3m), j’ai pu constater que le corps n’avait pas été visiblement déplacé. Le corps est étendu sur le ventre, il porte sa tenue de travail (costume + blouse). Les traces de sang semblent indiquer clairement qu’il était en vie lors de la décapitation. La tête manque et j’ai pu voir l’emplacement vide du cortical stack à la base de la nuque. Je pense que la décapitation est due à une arme blanche extrêmement tranchante étant donnée la netteté de la coupure.
Les agents de sécurité me montrer les enregistrements des laboratoires. La salle où travaillait Shiron comporte des enregistrements manquants : à l’heure du crime (évidemment !) mais aussi à trois reprises avant le crime (tous 2 jours auparavant, à trois heures différentes).
Ils me font constater le défaut de backup qui empêche tout retour d’Abhram Shiron parmi les vivants.
Je finis mon inspection à 11h52 et je reprends la navette pour le CDC.

Conclusions :
- Le crime a été commis par une ou plusieurs personnes capables de déjouer la sécurité d’une entreprise spécialisée dans ce domaine (complicité interne envisagée)
- Quid du cortical stack
- Vérifier les motivations de ses collègues car il n’est pas à exclure une jalousie. Shiron était brillant et reconnu comme tel.
- J’ai trouvé dans son bureau un début de lettre adressée à madame Selvia Shiron (son ex-femme selon mes recherches – la localiser). Il semble présenter des excuses pour des « occasions manquées ».

Fin du rapport préliminaire.
avatar
Admin
Admin

Messages : 557
Date d'inscription : 23/03/2013
Age : 39
Localisation : Mars la Rouge!

Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsephase.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum